Santé & Social

La forêt Harmonie

Fay-de-Bretagne (44)

Découvrir
Arbres

3500

Surface

7000m2

Client

Le domaine du Présent

  • Date de plantation : Automne 2024

Le projet

Le Domaine du Présent (éco-domaine ouvert à tous ceux qui souhaitent se transformer et œuvrer à la transition sociétale et environnementale), dispose d’un terrain de 1 hectare, en pente douce, à l’est.
Orchestré par l’association MiniBigForest, le reboisement de cette zone aura pour objectif de favoriser la création de continuités écologiques.
Plusieurs palettes végétales seront utilisées et associées à cet effet :
• Une haie bocagère de 155 mètres de long
• Une mini-forêt de plus de 3000 arbres d’essences locales
• Une attention particulière sera amenée quant à la gestion vertueuse de l’eau via l’implantation de baissières.

Le design

LE NOMBRE D’OR : Clé de l’harmonie universelle
Passé et présent s’actualisent sans cesse sur le Domaine du présent, notamment dans le travail de régénération-transmission qui y est entrepris actuellement au service de l’homme et de la biodiversité.
Cela nous a incité à travailler le futur boisement à partir du nombre d’or et de la suite de Fibonacci. Cette suite, révélée aux XIIe et XIIIe siècles par le mathématicien italien, est présente dans le déploiement de nombreuses formes du vivant notamment dans l’architecture des végétaux qu’ils soient arbres ou herbacées. Elle est la divine proportion. 
Ce parcours en forme de spirale permettra de cheminer poétiquement à travers les arbres. 
Culminant au centre de la mini-forêt, le point d’arrivée est un espace dédié au recueillement et à la méditation. Il sera proposé comme lieu d’inspiration et de bien-être. 

GESTION DE L’EAU
Concernant l’eau, nous ralentirons celle qui tombe directement sur le terrain en créant des baissières (aussi appelées “swale” ou “noue”) que nous paillerons pour garder l’humidité et la fraîcheur dans le sol.
Une baissière est un ouvrage qui suit les courbes de niveau d’un sol, permettant de conduire l’eau dans un fossé surmonté d’une butte sur laquelle il est possible de cultiver. En permaculture, le système des baissières est très souvent utilisé.
Certains permaculteurs, comme Sepp Holzer, pionnier de l’agroécologie, régénèrent des vallées entières avec cette technique.
Il s’agit d’un ouvrage de terrassement très simple à mettre en œuvre. La baissière a plusieurs avantages dans la régénération d’un paysage, notamment pour capter puis infiltrer l’eau dans le sol qui se trouve être un de nos plus importants réservoirs d’eau.
Réaliser des plantations denses et diversifiées dont le réseau de racines va stabiliser le terrain empêche l’érosion et ralentit encore plus le ruissellement de l’eau, tout en créant les microclimats nécessaires pour faire face aux sécheresses encore plus rudes à venir.

LES ESSENCES
Une trentaine d’essences locales, identifiées dans des boisements naturels proches, composeront la future mini-forêt : Le frêne (Fraxinus excelsior), le prunellier (Prunus spinosa), le châtaignier (Castanea sativa), le bouleau verruqueux (Betula pendula), l’aulne glutineux (Alnus glutinosa), le néflier (Mespilus germanica), le sureau noir (Sambucus nigra), le bourdaine (Frangula alnus), l’alisier torminal (Sorbus torminalis), le houx (Ilex aquifolium), le saule roux (Salix atrocinerea), le poirier commun (Pyrus communis), le sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia), l’ajonc d’Europe (Ulex europaeus), le genêt à balai (Cytisus scoparius), etc…

LES PUBLICS
• Des salarié(s)s des entreprises mécènes

Les bénéfices

  • Création de microclimats nécessaires pour faire face aux sécheresses encore plus rudes à venir
  • Réintroduction d’une grande diversité d’essences locales et par la-même occasion à terme tout le cortège faunistique et floristique qui leur sont associées

Le financement

Ce projet est soutenu par Reforest’action (pour les arbres), des entreprises locales (Cédreo, Lambert Clôtures, Enerdigit, Titan, Chapeau Melon english services, FB Procedes) et des donateurs du crowfunding.